À propos

À propos de nous et de ce que nous proposons.

Le jardinage connaît un regain d’intérêt certain auprès de beaucoup d’entre nous. Une simple mode passagère ? Je ne pense pas. Le retour à la terre et la production de sa propre nourriture s’inscrivent dans un bouleversement profond de la société : nous sommes nombreux à nous intéresser à la qualité de la nourriture que nous ingérons. Au-delà de la qualité de la nourriture, dont nous pouvons avoir le contrôle lorsque nous la produisons nous-même, jardiner est source de plaisirs et de satisfactions multiples :

– C’est un moyen d’exercer sa créativité.

– Cela contribue à s’émanciper, ne serait-ce qu’un peu, des supermarchés.

– Cela favorise la détente et fait faire de l’exercice physique.

 – C’est un puits de connaissances et d’émerveillement sans fin : le nombre de végétaux qu’il est possible de cultiver est innombrable et la nature, lorsqu’on la regarde avec un regard neuf et attentif, nous offre des moments d’étonnement et de bonheur insoupçonnés.

 En ce qui me concerne, le jardinage est devenu une évidence lorsque j’ai pris conscience de tout cela. À 23 ans, j’ai abandonné ma licence de droit en cours d’obtention pour entreprendre des études agricoles, pour faire de ma passion un métier. Ces études m’ont permis d’affiner ma propre vision du jardinage et plus largement de la gestion d’un espace naturel.

 Ayant un intérêt certain pour la transmission et la pédagogie, j’ai eu l’idée de créer un blog pour partager mes connaissances et mes différentes expérimentations à tous ceux qui le souhaitent. Je suis un jeune jardinier, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et à tester, et partager mes découvertes et expériences avec vous est une chose très excitante et motivante !

À mesure que l’aventure se développe, ma compagne Johanna me rejoint dans ce projet. Elle rédige également des articles sur ce site. À cela s’ajouteront quelques contributeurs occasionnels, dont je ne manquerai pas de vous parler dès que l’occasion se présentera ! J’espère que d’autres contributeurs rejoindront ce projet prochainement. Je suis d’ailleurs ouvert à toute proposition de collaboration.

Vous trouverez donc ici principalement des articles à propos du jardinage naturel et de la permaculture. Ayant un faible pour la cuisine, nous partageons aussi avec vous des idées de transformation des fruits et légumes du jardin. Nous vous partageons également des recettes de produits naturels, réalisés avec les récoltes du potager.

Nous tâcherons de vous conseiller au mieux au fil du temps pour donner vie à votre écosystème (et aménager votre design), afin de créer un coin de paradis qui soit résilient, productif, autofertile et riche en biodiversité. Nous essayerons également de vous aider à mieux cerner la nature, la comprendre, l’appréhender avec un regard permacole et émerveillant.

Nous écrivons pour vous une revue numérique bimestrielle. Le thème du dossier principal est choisi par nos soins, et vous pouvez suggérer directement depuis la page Facebook des idées de sujets annexes à traiter. Nous choisissons de nouveaux sujets parmi ces propositions.

 

Sur la page Facebook du potager permacole, vous trouverez également des publications régulières sur des astuces et méthodes de jardinage et différents décryptages sur ce qu’il se passe au jardin.

 

Au plaisir de vous y croiser et d’échanger avec vous,

 

À très bientôt,

 

Guilaume

À propos du potager permacole et de son fonctionnement.

Le potager permacole est une entreprise éthique, à taille humaine, qui s’inspire de la permaculture pour son mode de fonctionnement. En effet, au potager permacole, l’éthique gouverne l’action et les principes généraux de la permaculture sont appliqués car ils nous tiennent à coeur et nous apprécions ces valeurs.

• Être attentif aux humains 

Le potager permacole fournit gratuitement du contenu de qualité pour aider les particuliers à atteindre un certain niveau de production vivrière sur leur terrain, tout en favorisant la biodiversité et en recyclant les déchets organiques. Ces techniques mélioratives et régénératives permettent à chacun de gagner en autonomie, tout en ne nuisant à personne. Elles permettent de créer des oasis de vie dans cette société humaine hostile à la nature.

Pourtant, l’Homme est dépendant de la nature pour sa survie, et c’est grâce à elle que la société est aujourd’hui en partie développée. En détruisant une partie de la nature, l’Homme détruit une partie de lui-même, dont il n’est parfois même pas conscient. Ce phénomène de perte de conscience et de connexion avec la nature est en partie dû à l’exode rural et au développement urbain et périurbain, qui créent un environnement artificialisé où la nature est oubliée, voire perçue comme un ennemi. En dégradant la qualité de l’air, de l’eau et des sols, l’Homme se nuit à lui-même.

Pour pallier cela, le potager permacole propose à toute personne disposant d’un jardin, ou d’un balcon, de lutter contre ce phénomène à son échelle en invitant la vie dans son espace. Chaque jardin permacole pourra être perçu comme un acte militant pour que la société puisse à nouveau s’inspirer de la nature pour résoudre ses problèmes.

La revue numérique, grâce à son système de vote pour les sujets annexes de la revue, est basée sur un modèle profondément démocratique : les abonnés choisissent eux-mêmes certains sujets qui les intéressent. Ces sujets sont ensuite traités dès que possible dans la revue. 

• Un modèle économique constructif

En ce qui concerne le modèle économique du potager permacole, aucun de ses contenus n’est monétisé : aucune publicité ne vient polluer l’espace de lecture. Aucun article n’est sponsorisé. La ligne éditoriale est saine et indépendante.
Afin de se rémunérer, le potager permacole suit un modèle novateur et éthique : le financement participatif. Grâce à ce modèle, tout le monde a accès gratuitement aux connaissances et aux produits. Personne n’est défavorisé et seuls ceux qui ont les moyens ou qui estiment que le travail réalisé mérite une contribution financière peuvent participer à construire la pérennité du potager permacole.
Cette participation se fait au travers du site Web Tipeee.com qui permet aux créateurs du Web d’être rémunérés pour leur contenu via des « Tip », des pourboires, dont chaque lecteur peut choisir le montant. Les contributeurs, pour les remercier de leur engagement, ont droit à des contreparties physiques.

Le potager permacole rédige également des articles pour d’autres sites Web et revues. N’hésitez pas à nous contacter pour vos demandes de rédaction.

• Être attentif à la terre

Le potager permacole, c’est aussi un lieu d’expérimentation de 2 hectares de terres ingrates, impropres aux cultures. Grâce à des techniques de régénération du sol, un potager et un verger ont été installés et sont aujourd’hui productifs. Le sol n’est pas travaillé et les techniques agroécologiques partagées avec les lecteurs sont des techniques approuvées, testées par Guillaume ou d’autres permaculteurs, maraîchers, jardiniers.
De grandes zones de prairies et de forêts sont destinées à la biodiversité et ne sont entretenues qu’un minimum : une fauche par an ou tous les 2 ans pour les prairies par exemple.

• Partager les surplus

Le potager permacole partage ses surplus de production avec son entourage. La production n’étant pas conséquente, les partages sont limités au cercle familial pour l’instant.
Grâce à ses expérimentations et à la base bibliographique dont dispose le potager permacole, des connaissances sont partagées avec tous les utilisateurs du site. Ainsi, tout le monde peut, à son tour, tenter d’accroître la productivité sur son terrain, d’une façon écologique, durable, et consciente.