Forcer les endives (et autres plantes)

par | Nov 7, 2020 | Les plantes à cultiver, Non classé, Techniques de culture | 10 commentaires

Le forçage des endives

L’endive est une plante très intéressante à cultiver ! En effet, elle permet d’obtenir de belles récoltes durant la saison froide, et d’apporter un peu de diversité dans l’assiette !

Pour ceux qui ont eu le bon réflexe d’en semer au printemps, les mois d’octobre et de novembre sont le bon moment pour aller déterrer les fameuses racines, afin de forcer vos endives en intérieur.

Comment ça marche ?

La chicorée utilisée en guise d’endive développe une grosse racine pivot durant la saison. Cette racine est pleine de réserves nutritives. Lors du forçage, nous allons obliger l’endive à restituer l’énergie accumulée afin de produire des feuilles. Somme toute, le forçage des endives est un moyen d’apporter avec nous l’énergie solaire de la saison, jusque dans les profondeurs de l’hiver ! 😉 C’est une culture “à retardement”.

Le fait de forcer les endives revient en fait à faire croire à la plante que les conditions météo sont optimales pour pousser : la température du lieu de forçage, une cave généralement, va stimuler la racine, et cette dernière va se mettre à produire des feuilles.

Néanmoins, poussant dans le noir, l’endive va offrir des feuilles blanches, tendres et craquantes, dénuée (ou presque !) d’amertume.

C’est ainsi que née l’endive, telle que nous la connaissons !

La culture des endives se divise donc en deux phases :

• Dans un premier temps, on cultive la plante, on fait grossir sa racine

• Puis, dans un second temps, on force la racine en intérieur.

Voici les étapes pour forcer les endives (en cave ou ailleurs) :

  • La préparation des racines
  • Le choix de la méthode
  • Le forçage en pratique

La préparation des racines

Commencez par couper les feuilles à 3 cm du collet. Utilisez les feuilles pour nourrir vos lapins, vos poules, ou compostez-les directement sur place, au jardin.

Ensuite, il est intéressant d’habiller un peu vos racines. Supprimez les départs latéraux, raccourcissez légèrement la racine. L’idée est d’avoir des racines qui ne prennent pas trop de place, afin de limiter la taille de votre support de culture par la suite.

nous aurions pu habiller encore plus cette racine, néanmoins nous disposons de grands bacs de culture, nous ne manquons pas de place…

Une fois vos racines prêtes et habillées, faites-les sécher quelques jours dans une serre, une véranda, ou toute autre pièce ventilée pour éviter les problèmes de pourriture au niveau du collet.

Le choix de la méthode de forçage

Ensuite, vous allez devoir choisir vos méthodes de forçage !

En effet, selon l’endroit où vous mettez vos racines, elles pousseront plus ou moins vite. C’est ce que nous vous expliquions en début d’article : la chaleur influe sur la pousse des feuilles.

Ainsi, vous pouvez forcer vos endives, du plus froid au plus chaud :

directement dehors, en recouvrant vos racines d’une butte de terre, ou de cloches.

• dans votre serre froide, si vous en avez une

• dans votre cave

• dans votre garage

• dans une pièce isolée, mais non chauffée

• et même dans la cuisine ou le cellier !

Avoir recours à un mélange des techniques va vous permettre d’avoir des récoltes étalées dans le temps. Les racines d’endives forcées dans la maison pousseront beaucoup plus vite que celles restées dehors !

Par ailleurs, vous n’êtes pas obligé de forcer toutes vos endives en même temps. Vous pouvez en effet en relancer tous les mois par exemple. Les racines non forcées peuvent être stockées au froid (mais hors gel), dans une caisse couverte mais aérée, avec un peu de terre/foin.

Pensez à surveiller régulièrement : les racines vont sans doute commencer à pousser un peu. Elles peuvent même commencer à pourrir si elles ne sont pas stockées parfaitement. Les professionnels les stockent dans des frigos.

Forcer les endives en pratique

Une fois que vous avez vos racines prêtes, et que vous avez choisi vos lieux de forçage, vous allez enfin pouvoir mettre vos racines à pousser !

Pour cela, rien de plus simple : prenez des caisses, des jardinières, des pots, ce que vous trouvez comme contenant, et remplissez-les avec du terreau, de la terre de jardin… Le mélange doit être assez léger si possible. Plantez en même temps vos endives, à 10 cm en tous sens. Arrosez légèrement.

Ensuite, recouvrez le contenant avec quelque chose d’opaque : un bout de bâche, un autre pot, ou autre. Laissez passer un peu d’air tout de même !

Voilà, vous avez terminé ! D’ici quelques semaines, vos endives auront bien poussées, et il sera temps de commencer la récolte ! Pensez à arroser légèrement le terreau chaque semaine.

au bout d’une dizaine de jours, les endives ont bien poussé !

Forcer des plantes sauvages !

Voici une astuce que nous vous avons recommandé dans notre revue numérique du mois de novembre 2020 : le forçage de plantes sauvages, comme les pissenlits !

forcer pissenlit
pour les plantes sauvages, le principe est le même !

En effet, si l’on n’a pas eu le temps ou la motivation de cultiver des endives, il est tout de même possible de faire la même chose, mais avec des pissenlits, crépides, épervières, porcelles, laiterons, entre autres !

La pratique est alors beaucoup plus simple : sautez l’étape culture, et passer directement à celle du forçage !

Il vous suffira d’aller prélever des racines directement au jardin, les habiller, et les forcer !

forcer pissenlit
racines de pissenlit dent de lion fraîchement plantées.

Vous savez maintenant comment forcer les endives et les autres plantes sauvages, nous vous souhaitons donc de bonnes récoltes ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaires !

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre démarche permacole, n’hésitez pas à télécharger gratuitement un extrait de notre revue numérique en cliquant ici 😉

Vous pouvez également découvrir nos autres méthodes de culture en visitant notre blog.

réussir ses semis

Vous êtes intéressé par la permaculture, la biodiversité, le jardinage naturel ? Découvrez notre revue numérique en vous offrant un abonnement à prix libre ! 

Envie d’aller plus loin ?

Si cela vous intéresse, nous vous proposons un peu de lecture supplémentaire 😀

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossier thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

En vous abonnant, vous recevrez tous les deux mois la revue sur votre espace abonné et dans votre boîte mail.

La revue est un document PDF d’environ 80 pages qui regroupe de nombreux articles exclusifs sur la permaculture et le jardinage naturel. Comment gagner du temps, cultiver les bonnes plantes, faire les bonnes associations, adopter les bons réflexes…bref, améliorer facilement son quotidien et son jardin pour augmenter sa qualité de vie, tout simplement. C’est d’ailleurs notre devise : cultivez votre quotidien ! 

Le potager permacole revue permaculture

10 Commentaires

  1. Votre article tombe a point nommé ! Je viens d’acheter 100 plants d’endives cet après midi pour les cultiver dans mon sous sol. C’est une première pour moi et je m’apprêtais justement à chercher des conseils ! Petite question tout de même, je dois couper les feuilles a 3cm du collet mais est ce que je dois couper la racine ou je la laisse entière ? Celà dépend il juste du contenant ou doit on couper la racine pour une meilleure reprise ? Merci d’avance pour votre réponse. Et encore merci pour cette revue que j’attends chaque fois avec impatiente tellement elle est intéressante et enrichissante !

    Réponse
    • Merci pour ce message !! 😀
      Pour la racine, en maraîchage on recherche vraiment une racine propre, conique, sans rien qui dépasse. Néanmoins si vous avez la place, pas de souci pour laisser les racines du côté.
      Une petite taille pour que chaque racine soit au moins aussi profonde vous facilitera la plantation 😉

      Réponse
  2. Bonjour,
    Très bien votre article. Personnellement je coupe les racines toutes à la même longueur, je les serre les une contre l’autre dans un seau, par exemple, sans terre et je rajoute de l’eau sur 2/3 de la hauteur des racines, je couvre le seau bien sur et je rajoute de l’eau au fur et à mesure que les racines l’absorbe et ça marche super. Bonne journée

    Réponse
    • excellent ! merci pour ce retour je ne savais pas que ca fonctionnait directement dans l’eau.

      Réponse
  3. bonsoir j’ai acheté une fois des racines j’ai trouvé cela super cher…. et j’ai eu de succulentes endives. Ensuite j’ai semé de la chicorée dont j’ai oublié le nom immangeable je l’ai laissé monter en graines et depuis j’ai toujours en cette période des feuilles vertes très amères. MA question 🙂 est ce que je peux avec n’importe quelle chicorée faire de l’endive ? si je suis votre mode opératoire avec mes racines de trucs immangeables j’aurai des endives ? Ok je teste 🙂

    Réponse
    • Bonjour ! À tester avec d’autres chicorées en effet, j’imagine qu’il n’y a pas de contre-indication 🙂 Belle journée et à très bientôt,
      Guillaume

      Réponse
  4. bonjour, j’ai une question un peu bête peut être mais je souhaitais savoir si on pouvait acheter des graines d’endives?
    merci
    belle journée

    Réponse
    • Bonjour Pierrette, oui il faut acheter des chicorées endives, vous les trouverez au rayon graine de votre jardinerie ou sur internet 🙂
      A bientôt Pierrette !
      Guillaume

      Réponse
  5. Peut on mettre à forcer des endives à l’intérieur d’une serre dans un bac noir

    Réponse
    • Oui tout à fait possible de forcer les endives dans ces conditions 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Comment aborder les engrais verts, associer ses cultures, ou encore quels sont les repères de cultures de chaque légume ? Distances de plantation, associations, besoins nutritifs, etc. Découvrez tout cela dans nos dossiers cadeaux à télécharger gratuitement ! Nous vous les envoyons directement par mail !

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir votre extrait directement dans votre boîte mail

Cultivez votre quotidien et gagner en autonomie avec notre revue numérique ! Nous vous envoyons votre extrait directement dans votre boîte mail.

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, votre extrait arrivera d'ici quelques minutes ! 🙂 Pensez à vérifier vos boîtes SPAM et promotions, les e-mails automatiques s'y glissent parfois.

associations de culture

Associations de culture : recevez gratuitement notre guide !

Découvrez notre méthode infaillible pour ne plus rater vos associations de culture ! 

Pour recevoir ce guide, il vous suffit de vous inscrire ci-dessous. À très vite ! 

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Pin It on Pinterest

Share This