Calendrier permaculture mois par mois – Décembre

par | 1 Déc 2023

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lire un extrait ? Cliquez ici 😉🌱

Fermons la parenthèse, nous vous souhaitons une bonne lecture !

Décembre marque généralement l’arrivée de l’hiver, les premières grosses gelées. Le potager est au ralenti, on attend février pour reprendre les semis !

Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a rien à faire dans le potager. Bien au contraire, il est important de prendre soin de votre jardin durant cette période afin le préparer pour la prochaine saison.

Semis et plantations : à cette période, la longueur du jour est trop faible pour avoir de bons résultats… Nous vous conseillons d’attendre février pour reprendre les semis, même s’il est possible de semer des radis sous serre, de la laitue, entre autres…

Une dernière tonte avant l’hiver?

En bon amoureux de la nature, vous avez choisi de ne pas tondre cette année, ou de façon raisonnée ! Néanmoins il est très agréable de réaliser une dernière tonte au jardin pour y tracer proprement les chemins de promenades hivernales. Important pour ne pas avoir les pieds trempés à chaque sortie ! Vous pourrez laisser le reste pour la biodiversité, qui profitera pleinement des herbes hautes pour se restaurer et hiverner. L’herbe ne poussant presque plus durant la saison froide, le jardin restera joli et les chemins bien entretenus durant toute cette période. Pensez à bien nettoyer la tondeuse après cette tonte : l’herbe mouillée peut se colmater.

Tonte en hiver
En tondant avant l’hiver, on ramasse une partie des feuilles mortes. Ce mélange feuilles/tonte sera un paillage apprécié de la vie du sol qui occupe vos planches de culture !

Tailler les branches mortes

Tailler les branches mortes
Nous parlerons de la taille des fruitiers à pépins avec les croqueurs de pomme dans le n°24 de la revue.

Envie de nettoyer vos arbres fruitiers ? Tailler les branches mortes est une bonne idée, mais dans un esprit paresseux il est également possible de les y laisser ! En effet, cela permettra de nourrir les organismes saprophages, et ce sans le moindre effort. À vous de voir… Pour des conseils sur la taille des fruitiers, vous pouvez vous référer à l’Association des Croqueurs de Pommes proche de chez vous. Ils sauront également vous renseigner sur les variétés locales à implanter.

Attention à la moniliose

La moniliose est une maladie cryptogamique assez pénible lorsqu’elle envahit un verger. Pour se prémunir au maximum contre sa venue, pensez à supprimer les fruits pourris du verger. Cela n’empêchera pas sa venue, car les spores hivernent sur les rameaux, mais limitera tout de même un peu son apparition.

enlever fruits malades

La beauté de la saison froide

Quand on pense jardin, on pense aux fleurs exubérantes de l’été et du printemps. Mais la saison actuelle peut nous réserver de beaux tableaux également grâce aux troncs décoratifs, aux feuillages persistants et silhouettes décoratifs. C’est justement le moment de planter des vivaces, alors pensez aux arbustes comme le Cornus Alba Bâton Rouge, des érables, des graminées. Il existe aussi des arbustes à fleurs hivernales comme les Hammamelis ou le Lonicera Fragrantissima.

perces neige
Les perce-neiges sont magnifiques. Il suffit d’en planter à quelques endroits et d’ici quelques années vous aurez de beaux tapis de fleurs en plein hiver.

Les hoshigaki japonais, un fruit massé !

Que faire avec tous ces kakis qui arrivent à maturité ? Des hoshigaki ! Cette spécialité japonaise fut une très belle découverte l’an dernier, lorsque nous avons décidé d’en réaliser à la maison. Et tenez-vous bien, cette activité va vous occuper un certain temps !

• Commencez par récolter des kakis encore fermes.

Pelez-les, en laissant un peu de peau en haut du fruit.

• Percez-les à l’aide d’une aiguille à tricoter avec du fil en coton, ou suspendez-les avec une ficelle si vous avez pu conserver un bout de pédoncule en haut du fruit.

• Laissez-les sécher une petite semaine dans une pièce chauffée.

• Suite à ce premier séchage, une petite peau va se former à l’extérieur du fruit. C’est le moment de commencer le massage du fruit !

• Tous les 3 à 5 jours, massez les fruits après vous être lavé les mains. Cela va permettre de casser la pulpe interne et d’obtenir une texture intéressante.

• Après un bon mois de massages réguliers, les sucres vont se libérer correctement dans tout le fruit, et vous verrez une fine pellicule blanche à la surface des kakis. Lorsque la pulpe sera légèrement dure au toucher, vos hoshigaki seront prêts. Leur goût est excellent, et tire un peu vers la datte.

Hoshigaki ou kaki séchés
Les kakis sont traditionnellement séchés en plein air au Japon, ici avec le mont Fuji en fond.
Crédits : 松岡明芳, CC BY-SA 4.0

Faites le point sur vos graines

Si ce mois-ci on ne plante pas grand-chose au potager, c’est dès décembre qu’il faut anticiper la saison suivante. Faites l’inventaire des semences que vous avez et de celles dont vous avez besoin ! Vous aurez ainsi vos graines dès le début des plantations de l’année suivante.

Un abri pour les osmies

Durant l’hiver, vous pouvez vous atteler à la réalisation de nids douillets pour les osmies, les abeilles maçonnes. Elles s’activeront dès la mi-mars, et chercheront des emplacements pour nidifier. Pour permettre à toutes les espèces d’y trouver leur compte, utilisez des tiges creuses d’un diamètre
compris entre 3 et 9 mm. N’hésitez pas à faire plusieurs petits fagots dispersés dans le jardin plutôt qu’un seul gros : vous réduirez les risques de maladies, et de prolifération des parasites

nid osmie
Crédits photos : Nini Maass
brique osmie abeille solitaire
Crédits photos : Nini Maass

Que faire si un oiseaux se tape dans vos fenêtres ?

En fonction de la sévérité du choc, il pourra parfois décéder. Mais si celui-ci est encore en vie, et que vous le trouvez au sol, quelques gestes simples peuvent le sauver.

  • Préparez un carton avec une soucoupe d’eau. Disposez-le sur un rebord de fenêtre ou un autre endroit inaccessible par vos chats ou autres. Évitez le plein-soleil (sauf si la température est vraiment froide)
  • Prenez l’oiseau délicatement et placez-le dans le carton (manipulez le si possible avec des gants)
  • Après quelques heures, si l’oiseau n’a pas été très choqué, il pourra s’envoler… Dans tous les cas, une fois l’oiseau déposé dans le carton, laissez-le tranquille… ll reprendra ses esprits à son
    rythme.

Une sittelle s’est prise une fenêtre et après quelques minutes de repos, elle est repartie à l’aventure.

Nourrir ses petits fruits

C’est la saison idéale, en novembre et jusqu’au mois de mars : apportez de la matière organique aux pieds de vos petits fruits ! Cassis, groseille, framboises, fraises, apprécieront un paillis forestier : branche décomposée, feuilles mortes, résidus de taille coupés grossièrement… Tout cela vous permettra de recréer une litière forestière, tant appréciée par les petits fruits. Pour les fraisiers, il faudra broyer un peu tout ça pour pailler plus facilement entre les plants.

framboiseraie
Si votre framboiseraie est enherbée en hiver, n’hésitez pas à venir tondre bien à ras et couvrir le sol de matière organique en tout genre.

Continuez les amendements

Décembre c’est également le bon moment pour continuer à enrichir votre sol pour la saison prochaine. Toutes les matières organiques seront bonnes à prendre. Vous pouvez mettre du fumier si vous avez une ressource à proximité.

Délicieux gâteau au potimarron

Si vous n’avez jamais testé de gâteau au potimarron, lancez-vous : c’est vraiment délicieux ! Et c’est
un des rares gâteaux à ne pas se terminer en une soirée tellement il est nourrissant.


Les ingrédients :

  • 500 grammes de potimarron (cuit au four, entier ou coupé en deux).
  • 130 grammes de sucre et si possible un sachet de sucre vanillé.
  • 200 grammes de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 œufs
  • Un peu de cannelle à votre convenance
  • 100 grammes de noix écrasées grossièrement

La recette :

  • Cuire le potimarron au four
  • Extraire la chair et l’écraser.
  • Mélanger tous les ingrédients dans un grand saladier, habiller le moule avec du beurre et de la farine.
  • Cuire environ 30 min à 180 degrés en chaleur tournante. Ne vous fiez pas forcément au couteau : cette recette laisse souvent des traces sur le couteau alors que le gâteau est cuit.
  • Laissez reposer et consommez tiède, ou froid. Bon appétit !

Concernant le potager et c’est plantations, ce n’est pas la pleine saison mais il y a tout de même de quoi s’occuper lors de ces courtes journées de l’année. Si vous souhaitez approfondir le sujet de la préparation du potager en hiver, voici quelques conseils.

N’oubliez pas également de vous reposer et de bien préparer les fêtes de fin d’année. À très vite chers jardiniers et chères jardinières !

Envie d’aller plus loin ?

Si cela vous intéresse, nous vous proposons un peu de lecture supplémentaire 😀

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

En vous offrant un abonnement, vous recevrez tous les deux mois la revue sur votre espace abonné et dans votre boîte mail.

La revue est un document PDF d’environ 80 pages qui regroupe de nombreux articles exclusifs sur la permaculture et le jardinage naturel. Comment gagner du temps, cultiver les bonnes plantes, faire les bonnes associations, adopter les bons réflexes…bref, améliorer facilement son quotidien et son jardin pour augmenter sa qualité de vie, tout simplement. C’est d’ailleurs notre devise : cultivez votre quotidien ! 

revue jardinage

Un calendrier des semis unique en son genre

Notre partenaire Terra-Potager propose un calendrier/almanach dans lequel vous trouverez des conseils personnalisés pour tous les semis de la saison, soit plus d’une centaine d’actions à réaliser pour récolter toute l’année. Le calendrier est disponible pour plusieurs climat, ce qui le rend unique en son genre. Les conseils pour chaque semis de l’année sont personnalisés en fonction de votre climat et de la date de semis (on ne cultive pas les carottes de la même manière en mars qu’en juillet !). Venez découvrir ce calendrier en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Comment aborder les engrais verts, associer ses cultures, ou encore quels sont les repères de cultures de chaque légume ? Distances de plantation, associations, besoins nutritifs, etc. Découvrez tout cela dans nos dossiers cadeaux à télécharger gratuitement ! Nous vous les envoyons directement par mail !

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir votre extrait directement dans votre boîte mail

Cultivez votre quotidien et gagner en autonomie avec notre revue numérique ! Nous vous envoyons votre extrait directement dans votre boîte mail.

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, votre extrait arrivera d'ici quelques minutes ! 🙂 Pensez à vérifier vos boîtes SPAM et promotions, les e-mails automatiques s'y glissent parfois.

Indiquez votre adresse mail

Vous serez prévenu quand la formation sera en ligne. 

Merci !

associations de culture

Associations de culture : recevez gratuitement notre guide !

Découvrez notre méthode infaillible pour ne plus rater vos associations de culture ! 

Pour recevoir ce guide, il vous suffit de vous inscrire ci-dessous. À très vite ! 

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Pin It on Pinterest

Share This