Calendrier en permaculture mois par mois – Juillet

par | 1 Juil 2023

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lire un extrait ? Cliquez ici 😉🌱

Fermons la parenthèse, nous vous souhaitons une bonne lecture !

L’été est désormais bien installé, les récoltes comment à battre leur plein. Il reste quelques semis et plantations à faire, mais le mois de juillet, c’est surtout des récoltes et de l’arrosage du potager. Voici quelques activités à faire au mois de juillet dans un potager sur sol vivant.

Les semis : Juillet : Carottes, chicorées, betteraves, haricots, choux, blettes, fenouil, choux-raves, radis, navets d’hiver, courgettes, fenouils, haricots, maïs, laitues, betteraves, navets, radis, blettes, aromatiques, carottes, chicorées …

Ressemez des courgettes sous serre début-juillet et des haricots fin juillet pour des récoltes automnales.

Important : disposez des points d’eau au jardin pour que les insectes puissent s’abreuver.

Récoltez votre ail au bon moment

Pour une bonne conservation, récoltez-le quand il n’est pas tout à fait mature et que des couches de peau recouvrent encore les gousses. La récolte intervient lorsque les deux tiers du feuillage sont secs. Pour en savoir plus sur la culture de l’ail, c’est par ici.

Tout comme l’oignon, faites-le sécher durant deux à trois semaines après l’avoir arraché dans un endroit sec et ventilé. Ensuite vous pourrez le stocker dans des cagettes à une température d’au moins 15 degrés : la cuisine convient très bien pour cela !

Il se conserve jusqu’au printemps suivant, même s’il a tendance à germer précocement : il sera alors possible de le congeler une fois épluché.

ail tresse récolte
Vous pouvez faire des tresses avec vos ails, dans une pièce fraiche et ventilée, ils pourront se conserver toute l’année.

Plantez des aromatiques pour l’hiver

Le cerfeuil et la coriandre peuvent être semés une bonne partie de l’année. Les semis du mois d’août vous assurent une production jusqu’au cœur de l’hiver. Ils traverseront même sans encombre l’hiver si votre climat n’est pas trop frais. Plantez du persil fin juillet début août vous assurera également des récoltes pour l’automne et l’hiver.

Plantez les choux d’hiver

choux cabus pommé

En juillet, c’est le moment de planter les choux d’hiver ! Ces cultures vous assureront des récoltes durant une bonne partie de l’hiver, les pommes pouvant être conservées au frais dans les régions où les températures descendent en dessous des -5 degrés. Ailleurs, ils pourront être conservés en extérieur sur le plant. Il ne faut pas l’oublier, mais c’est en été et en automne que l’on prépare son potager pour l’hiver.

Prolonger les récoltes de haricots

Si vous ne cultivez pas de variétés produisant toute la saison comme les haricots ‘Galion’, sachez que les haricots nains peuvent se ressemer jusqu’à fin juillet. Vous aurez ainsi des productions tardives, s’étalant jusqu’à fin octobre selon les climats.

Produire ses semences pour la saison prochaine

Pensez à faire vos semences cet été, vous économiserez de l’argent et aurez la fierté de produire vous-même vos graines ! Pour commencer, le plus simple est de se concentrer sur des plantes autogames comme les poivrons, les tomates, les aubergines, les laitues, les haricots…! Les plantes autogames se pollinisent elles-mêmes, évitant ainsi, dans une certaine mesure, les pollinisations croisées et les hybridations.

semences graines choux kale
Beaucoup de semences sont faciles à produire, ici des graines de choux kales. Faites tout de même attention aux pollinisations croisées sur toutes les plantes qui ne sont pas autogames.

Aller plus loin : produire ses semences, guide du débutant

Lancez-vous dans les contre-plantations

Ce concept vous parle ? Il s’agit d’un moyen pour accélérer les cycles de culture sur vos planches ! En pratique, on vient semer/planter au pied d’une culture déjà en place ou fraîchement installée. Pour se lancer, on peut tout à fait, début août, venir effeuiller un pied de tomate à la base sur 40 cm et semer au pied des navets, ou des épinards par exemple ! Une courgette en fin de vie ? Taillez les feuilles malades et profitez-en pour repiquer des laitues un peu partout au pied du plant :

Il est également possible de faire des plants de légumes en pépinière, au pied d’une culture qui ne prend pas encore toute la place. La base d’un plant de poivron peut alors accueillir de jeunes plants de choux, ou de laitue ! Ces derniers seront repiqués plus tard dans une autre zone du jardin. Les contre-plantations peuvent aussi prendre la forme d’un engrais vert. Par exemple, on pourra venir gratter le sol à la base d’un pied de concombre en fin de vie et semer notre mélange pour gagner quelques semaines de culture.

Greffez à l’écusson courant juillet

Comme expliquer dans notre numéro de mai-juin 2021 avec le reportage chez les Croqueurs de pomme de Corrèze, la greffe est une activité ludique et facile même pour les jardiniers débutant. Elle permettra d’obtenir des fruits généreux et abondant rapidement!

Semez des blettes pour votre potager d’automne

Vous aurez ainsi des récoltes en automne et même en hiver. La blette peut ainsi traverser l’hiver et offrir une seconde récolte en mars avril. Essayez la blette traditionnelle ou les blettes colorées.

Au printemps, vous pouvez effectuer une coupe rase de vos blettes, les empêchant ainsi de monter en graines. Un pied ainsi traité pourra parfois rester en place plusieurs années.

blettes colorées

Vous partez en vacances ?

Si votre absence est longue, le plus simple sera de demander au voisin de venir arroser les cultures et lui proposer de récolter ce qu’il souhaite en guise de remerciement ! Pour de courtes absences, vous pouvez plus simplement arroser copieusement un matin, de sorte que le sol soit humide sur 15 à 20 cm. Paillez par-dessus avec des matières organiques, même grossières comme des tailles d’arbres, et partez en vacances l’esprit tranquille ! Si vous avez la chance d’avoir un sol retenant un minimum l’eau, vos cultures n’y verront que du feu !

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez aussi facilement installer un système d’arrosage automatique avec un petit programmateur pour quelques dizaines d’euros.

Ne laissez pas d’espaces vides

Quand vous nettoyez les restes de pois ou de haricots, coupez les tiges à la base en laissant les racines en terre. En se décomposant, elles nourrissent ainsi le sol. Les tiges et les feuilles peuvent aussi être utilisées comme paillage, en les plaçant telles quelles (ou hachées au sécateur) sur la planche. Les nodosités remplies d’azote se décomposeront et offriront une fertilisation naturelle aux prochaines cultures. Ce sera alors l’occasion de cultiver, à cette période, des plantes nitrophiles comme l’épinard en août !

epinard recolte

Se fournir en matière première

Dès le mois de juin, les premières fauches de foin commencent. En juillet, c’est le tour des moissons avec les cultures céréalières. Dès cette période, il est donc possible de refaire le plein de paillage afin d’attaquer l’hiver sereinement. Faites donc le tour des agriculteurs locaux, si possible qui travaillent en bio afin d’apporter une matière de qualité pour nourrir vos sols, économiser de l’eau et du temps de désherbage ! En général, le foin et la paille se vendent moins cher à cette période, surtout si vous allez les chercher directement dans le champ. Certains paysans se débarrassent aussi des bottes abîmées à cette période, ils peuvent les offrir ou les échanger contre quelques euros.

Ravageurs et maladies de saison !

• les doryphores sur la pomme de terre et l’aubergine,

l’oïdium sur la courgette et le concombre,

• les chenilles : piéride du chou et noctuelle sur les choux

• le mildiou sur la pomme de terre et la tomate

• la teigne du poireau,

• les altises sur la pomme de terre, le radis et le navet

Conserver vos oignons

Quelle déception lorsque, durant l’automne, les oignons commencent déjà à s’abîmer ! Voici quelques conseils pour les garder plus longtemps.

• Utilisez des variétés de conservation comme l’oignon ‘jaune paille des vertus’

• Ne récoltez pas trop tôt : attendez que le feuillage ait bien jauni, commencé à sécher, pour commencer la récolte. L’oignon aura eu le temps de mettre un maximum de réserves dans son bulbe. En plus des réserves, l’oignon fait descendre dans son bulbe des substances inhibitrices de germination. Le principe général est le suivant : récoltez quand 80% du feuillage est tombé et sec. Il reste généralement quelques feuilles vertes sur les plants. Le collet est généralement mou.

oignon rouge recolte

• Une fois vos oignons récoltés, il faudra les faire sécher ! On le fait directement au champ grâce au soleil, en étalant les oignons en petits andains. Néanmoins, les oignons peuvent cuire si le temps est vraiment trop chaud. Un séchage à mi-ombre de 3/4 jours est donc intéressant par temps chaud et sec.

• Dès que ce préséchage est terminé, un séchage de 3 semaines à 20 degrés permettra de finir le processus.

• À l’issue de cette étape, les collets doivent être bien secs. La conservation se fera dans un endroit frais, de préférence entre 4 et 6 degrés, et sec.

• Disposez vos oignons à plat dans des cagettes et consommez au fur et à mesure.

Des questions ? N’hésitez pas à les poser en commentaire 😊

Vous souhaitez plus d’informations, de travaux à faire et de semis à ne pas oublier ? Consultez tous nos articles sur les calendriers de permaculture mois par mois !

Envie d’aller plus loin ?

Si cela vous intéresse, nous vous proposons un peu de lecture supplémentaire 😀

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

En vous offrant un abonnement, vous recevrez tous les deux mois la revue sur votre espace abonné et dans votre boîte mail.

La revue est un document PDF d’environ 80 pages qui regroupe de nombreux articles exclusifs sur la permaculture et le jardinage naturel. Comment gagner du temps, cultiver les bonnes plantes, faire les bonnes associations, adopter les bons réflexes…bref, améliorer facilement son quotidien et son jardin pour augmenter sa qualité de vie, tout simplement. C’est d’ailleurs notre devise : cultivez votre quotidien ! 

revue jardinage

Un calendrier des semis unique en son genre

Notre partenaire Terra-Potager propose un calendrier/almanach dans lequel vous trouverez des conseils personnalisés pour tous les semis de la saison, soit plus d’une centaine d’actions à réaliser pour récolter toute l’année. Le calendrier est disponible pour plusieurs climat, ce qui le rend unique en son genre. Les conseils pour chaque semis de l’année sont personnalisés en fonction de votre climat et de la date de semis (on ne cultive pas les carottes de la même manière en mars qu’en juillet !). Venez découvrir ce calendrier en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Comment aborder les engrais verts, associer ses cultures, ou encore quels sont les repères de cultures de chaque légume ? Distances de plantation, associations, besoins nutritifs, etc. Découvrez tout cela dans nos dossiers cadeaux à télécharger gratuitement ! Nous vous les envoyons directement par mail !

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir votre extrait directement dans votre boîte mail

Cultivez votre quotidien et gagner en autonomie avec notre revue numérique ! Nous vous envoyons votre extrait directement dans votre boîte mail.

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, votre extrait arrivera d'ici quelques minutes ! 🙂 Pensez à vérifier vos boîtes SPAM et promotions, les e-mails automatiques s'y glissent parfois.

Indiquez votre adresse mail

Vous serez prévenu quand la formation sera en ligne. 

Merci !

associations de culture

Associations de culture : recevez gratuitement notre guide !

Découvrez notre méthode infaillible pour ne plus rater vos associations de culture ! 

Pour recevoir ce guide, il vous suffit de vous inscrire ci-dessous. À très vite ! 

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Pin It on Pinterest

Share This