La Consoude, “Symphytum” qui signifie “je réunis, je soude”, est une plante herbacée de la famille de la bourrache, les Boraginacées. Cette plante miracle fut appelée par différents surnoms au fil des siècles. “Consolidor”, “Confée”, “herbe à la réconsole” en sont des exemples.

Dans les croyances liées à la Consoude, on pensait que les adolescents et jeunes adultes qui aimaient la Consoude et qui l’utilisaient auraient des jumeaux une fois mariés ! En magie, cette plante est censée porter bonheur…!

Parmi les multiples vertus médicinales, nutritionnelles, mellifères, etc, de la Consoude, ma préférée est évidemment la production de biomasse.

La Consoude peut atteindre 1,5 m de haut et supporte 3/4 coupes par an une fois qu’elle est bien développée. Il ne faut pas hésiter à sacrifier une partie entière de votre jardin pour la production de matière organique avec la Consoude. 1 à 2 pieds de Consoude pour 1m² de potager est une bonne quantité.

Vous aurez ainsi du paillage illimité pendant la belle saison après quelques années.

Et du paillage de grande qualité. En effet, si la Consoude est également appelée “instant compost”, ça n’est pas pour rien ! Son rapport C/N (carbone/azote) étant de 9,8, il est optimal pour la nutrition des plantes potagères.

Si vous utilisez la Consoude en paillage, vous assurerez une très bonne nutrition à vos plantes. Vous n’aurez plus qu’à réaliser un apport carboné par an pour continuer d’agrader votre sol.

Grâce à la Consoude, vous aurez également du matériel de base pour :

•réaliser du terreau pour le repiquage de vos semis

•faire du purin de Consoude

•nourrir vos poules (elle peuvent accepter la Consoude broyée mélangée à la ration)

•vous complémenter en vitamines et minéraux

Car oui, la Consoude est, de plus, comestible et très riche en vitamines et minéraux. Grâce à ses richesses et sa concentration en allantoïne, elle a des effets positifs sur le système immunitaire. Elle contient également de précieux acides aminés.Elle serait la seule plante au monde à contenir de la vitamine B12.

Elle ne doit cependant pas être consommée en trop grosses quantités. Les périodes de consommation de Consoude doivent toujours être suivis de période de pause, en raison de sa teneur en alcaloïdes toxiques si ils s’accumulent dans l’organisme.

Les variétés de Consoude sont nombreuses, elle revêt différentes formes et fleurie de différentes couleurs. Les variétés intéressantes pour produire de la biomasse sont la Bocking 14 ou Consoude de Russie, et la Grande consoude ou Consoude officinale. Il existe également des variétés de consoude couvre-sol très intéressantes !

Si vous décidez de créer une consouderaie dans votre jardin, voyez grand. Elle se multiplie très facilement par éclats de racines. On peut faire jusqu’à 60 nouvelles consoudes avec un plant adulte en découpant sa racine en tronçons. Elle nécessite d’être plantée sur un sol exempte d’adventices et doit, si possible, être désherbée pendant 2 ans au moins afin qu’elle s’installe correctement.

Pensez à faire une consouderaie qui peut être tondue par les quatre côtés, au milieu d’une zone de prairie ou de gazon par exemple. Ainsi vous maîtriserez la Consoude qui a tendance à vouloir s’étaler. Elle peut aussi être mise un peu partout, au pied des fruitiers, dans les coins du jardin, etc…

Vous en savez maintenant un peu plus sur cette plante miracle ! Pour aller plus loin, je vous recommande le livre ‘La Consoude, trésor du jardin’ de Bernard Bertrand.