Biodiversité : faites des tas !

par | 14 Août 2023

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lire un extrait ? Cliquez ici 😉🌱

Fermons la parenthèse, nous vous souhaitons une bonne lecture !

Vous souhaitez attirer la biodiversité dans votre jardin ? Nous avons la solution : faites des tas ! 😉

De pierres, de feuilles, de branches et même un classique tas de bûches attirera de nombreuses espèces. Faciles à mettre en place et très rapidement colonisés par des mammifères, insectes et reptiles, les tas sont une méthode facile, comme on les aime, pour attirer une biodiversité certaine dans votre jardin. Des oiseaux viendront même s’y percher !

La disparition de la biodiversité est plus qu’alarmante. Les sources ne manquent pas, et pourtant, comme le rapportait Le Monde en février 2023, “La gravité de la situation semble échapper à la plupart des responsables politiques en place en Europe et ailleurs“. À l’échelle de votre jardin, vous pouvez donc essayer d’enrayer la situation. Cela peut sembler anodin, mais en réalité c’est efficace et cela peut même créer des dynamiques à l’échelle de votre quartier, voire de votre commune !

Des tas de pierres

Ce tas-là, il grossit un peu tout seul au potager. Lorsque l’on jardine, on passe notre temps à sortir les pierres des plates-bandes. En effet, elles compliquent le travail du sol et le passage d’outil, mais peuvent également empêcher la germination voire le développement de plantules.
Lorsqu’on ramasse ces pierres, il suffit de les amasser en tas. Au fil du temps le tas va grossir !

Ces pierres attirent un très large panel d’espèces. Les reptiles bien entendus qui apprécieront s’y chauffer au soleil, mais aussi les petits mammifères, certains oiseaux et de très nombreux insectes. 

Le tas de pierres, c’est aussi l’emblème du réseau Hortus, une association qui œuvre pour la biodiversité avec qui nous travaillons de temps en temps. Plus précisément, leur emblème est la pyramide de pierre. Car elle ajoute un côté esthétique au jardin, ce qui n’est pas négligeable. C’est tout de même un peu plus beau qu’un simple tas !

abri tas de pierre
Commencez par créer un abri au milieu du tas de pierres
tas de pierre en construction
Venez recouvrir la structure de pierre
Et voilà ! Magnifique n’est-ce pas ? 🙂

Le tas de pierres va emmagasiner la chaleur du soleil pendant la journée pour la restituer pendant la nuit. Si possible, essayez de varier la taille des pierres, avec des grosses et des plus petites en veillant à laisser des cavités. Si vous cherchez à attirer les insectes, vous pouvez également mettre du sable dans vos tas de pierres. Les abeilles solitaires et tous les insectes terricoles pourront venir y nicher. Si vous avez des pierres plates et sombres, sachez qu’elles seront très appréciées des lézards notamment. Dans le cas inverse, vous pouvez rajouter quelques ardoises ou lauzes à votre rocaille.

Mettre des tôles pour observer les reptiles ? Nous avons réalisé un dossier sur les orvets dans le numéro 19 de notre revue. Dans ce dernier, Didier Ranson de la LPO de Corrèze conseille, si on veut observer des reptiles de seulement poser des tôles au sol, au soleil. De nombreux êtres vivants à sang-froid devraient y trouver refuge.

orvet sous tole
Attention à ne pas confondre orvets et serpents. Les premiers sont complètement inoffensifs ! Protégez-les (tout comme les serpents!)

Des tas de bois

Lorsque l’on ne possède pas de broyeur, les branches mortes s’amassent au jardin. Certains les amènent en déchetterie, mais ils ne demandent qu’à être valorisés sur place ! Dans la nature les branches tombent au sol et se décomposent sous l’action de tous les insectes xylophages. Afin de multiplier cette faune, vous pouvez vous contenter de laisser vos branches mortes en tas dans le fond du jardin. Ce tas permettra non seulement de servir de garde-manger à de nombreuses espèces, mais également d’abri. Batraciens, reptiles, petits mammifères et insectes y trouvent le logis.

Lorsque vous faites un tas de bois, pensez à utiliser tout type de végétaux. Vous l’aurez peut-être déjà remarqué, mais certaines tiges sont creuses lorsqu’elles sèchent. Ces dernières offrent des sites de nidification pour de nombreux insectes alors utilisez-en.
Selon l’état du bois, les espèces vont se succéder et progressivement décomposer ce dernier. Des brindilles aux bûches, chacun y trouvera son compte.

tas de bois

Connaissez-vous les haies de Benjes ?
Il s’agit d’une haie constituée de branchages en tout genre que l’on vient monter sous la forme d’une clôture. Cette dernière offre un refuge pour de nombreuses espèces. Si vous souhaitez en savoir plus sur les haies de Benjes, nous avons un article sur le sujet !

Des tas de feuilles mortes 

Comme pour les tas de bois, les feuilles sont davantage une ressource qu’un déchet. Vous pouvez vous en servir de nombreuses manières :

• en paillage du potager à l’automne afin que le sol soit protégé tout au long de l’hiver,

• en terreau à semis en le compostant avec de la tonte ou des déchets ménagers…

Si vous possédez des feuilles mortes en grande quantité, vous pouvez également les laisser en tas dans un coin. Encore une fois ce tas sera un abri pour un grand nombre d’espèces, notamment les hérissons. Si vous souhaitez, vous pouvez même confectionner un abri pour ces derniers au centre de ce tas de feuilles. Pour cela une cagette posée à l’envers au milieu du tas offrira une cachette bien isolée pour le petit mammifère (pensez à enlever un côté de la cagette pour créer un passage. Si vous souhaitez attirer des hérissons chez vous, je vous invite également à consulter notre article sur le sujet.

tas de feuille
Les feuilles mortes offrent un abri à de nombreuses espèces. Elles sont disponibles en grande quantité à l’automne, conservez un tas ou deux pour la biodiversité !

Des tas de terre 

Pas très esthétiques nous direz-vous ? Pourtant, la terre à nue est indispensable pour de nombreuses espèces. C’est notamment le cas des abeilles solitaires qui sont pour la plupart terricoles. Au moment de se reproduire, elles viennent creuser un petit trou dans un espace de terre à nu où elles viendront pondre avant de refermer l’habitacle avec leur salive mélangée à de la terre. Vous pouvez également faire un “sandarium”. Il s’agit ni plus ni moins d’un bac à sable pour la biodiversité. C’est ce que propose le réseau Hortus dans son système de zonage pour les petits jardins. Si vous souhaitez laisser davantage de place à la biodiversité, même dans un petit espace, je vous conseille d’aller consulter leur site.

tas de sable
Il vous reste un tas de sable après un chantier ? Laissez-le dans un coin, les abeilles terricoles se feront une joie de le transformer en site de nidification pour l’hiver.

Le réseau Hortus est une association qui lutte pour la préservation de la biodiversité. Ils proposent un modèle de conception du jardin autour de 3 zones attirant la plupart des espèces présentes en Europe. Ce modèle est reproductible dans la plupart de nos jardins, et même de nos balcons ! Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller consulter ce modèle des 3 zones d’Hortus.

Une biodiversité spécifique selon l’exposition 

Peu importe le type de tas que vous faites, son exposition sera impactante sur le type d’espèce qui y trouvera refuge. Un tas de pierres au nord à l’ombre n’attirera pas la même faune que le même tas plein sud. Vous pouvez d’ailleurs faire l’expérience en en installant à plusieurs endroits sur votre terrain afin d’observer un maximum d’espèces. Dans tous les cas, gardez en tête que les tas sont bénéfiques à la biodiversité et qu’il n’existe pas de mauvais emplacement ni de mauvaise “composition”. Les espèces que vous attirerez seront simplement différentes.

herisson
abeille terricole
lézard

Évitez les hôtels à insectes du commerce

Préférez des tas divers que des hôtels à insectes flambants neufs du commerce. En effet, ils sont souvent mal conçus et n’attirent pas énormément de monde, entre autres désavantages, malgré ce que l’on pourrait penser. C’est dommage !

Alors, n’attendez plus, profitez des tas et multipliez-les autour du potager ! Les auxiliaires pourront y trouver refuge et ainsi sortir au plus tôt la saison prochaine 🙂

Bon jardinage

Envie d’aller plus loin ?

Si cela vous intéresse, nous vous proposons un peu de lecture supplémentaire 😀

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

En vous offrant un abonnement, vous recevrez tous les deux mois la revue sur votre espace abonné et dans votre boîte mail.

La revue est un document PDF d’environ 80 pages qui regroupe de nombreux articles exclusifs sur la permaculture et le jardinage naturel. Comment gagner du temps, cultiver les bonnes plantes, faire les bonnes associations, adopter les bons réflexes…bref, améliorer facilement son quotidien et son jardin pour augmenter sa qualité de vie, tout simplement. C’est d’ailleurs notre devise : cultivez votre quotidien ! 

revue jardinage

Un calendrier des semis unique en son genre

Notre partenaire Terra-Potager propose un calendrier/almanach dans lequel vous trouverez des conseils personnalisés pour tous les semis de la saison, soit plus d’une centaine d’actions à réaliser pour récolter toute l’année. Le calendrier est disponible pour plusieurs climat, ce qui le rend unique en son genre. Les conseils pour chaque semis de l’année sont personnalisés en fonction de votre climat et de la date de semis (on ne cultive pas les carottes de la même manière en mars qu’en juillet !). Venez découvrir ce calendrier en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

2 Commentaires

  1. L’article sur les tas est SUPER c’est LUDIQUE , facile à réaliser et INGENIEUX
    Je vais mettre en application ces conseils sans tarder .
    MERCI .
    Belle soirée . Martine J .

    Réponse
    • Merci Martine !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Comment aborder les engrais verts, associer ses cultures, ou encore quels sont les repères de cultures de chaque légume ? Distances de plantation, associations, besoins nutritifs, etc. Découvrez tout cela dans nos dossiers cadeaux à télécharger gratuitement ! Nous vous les envoyons directement par mail !

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir votre extrait directement dans votre boîte mail

Cultivez votre quotidien et gagner en autonomie avec notre revue numérique ! Nous vous envoyons votre extrait directement dans votre boîte mail.

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, votre extrait arrivera d'ici quelques minutes ! 🙂 Pensez à vérifier vos boîtes SPAM et promotions, les e-mails automatiques s'y glissent parfois.

Indiquez votre adresse mail

Vous serez prévenu quand la formation sera en ligne. 

Merci !

associations de culture

Associations de culture : recevez gratuitement notre guide !

Découvrez notre méthode infaillible pour ne plus rater vos associations de culture ! 

Pour recevoir ce guide, il vous suffit de vous inscrire ci-dessous. À très vite ! 

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Pin It on Pinterest

Share This