Calendrier permaculture mois par mois – Février

par | 2 Fév 2024

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

Vous souhaitez en savoir plus ? Lire un extrait ? Cliquez ici 😉🌱

Fermons la parenthèse, nous vous souhaitons une bonne lecture !

Le mois de février amène avec lui les premiers redoux de printemps. On redémarre tout doucement la saison, avec les premiers semis sous serre ou en intérieur. On s’affaire également aux derniers entretiens d’hiver avant le printemps.

Semis et plantations :

Sous abri : carotte, laitue, persil, radis

En pépinière sous abri : chou d’été, oignon blanc, poireau

En extérieur : ail, oignon, échalote, fèves, pois

Soignez votre rhubarbe

Pour les fans de cette plante, vous pouvez la soigner en ce moment. Début février, déposez à son pied environ 10L de compost mûr ou semi-mûr, et recouvrez le tout d’une épaisse couche de feuilles mortes, de résidus de taille ou autre paillage carboné. Ce rempart contre le soleil lui permettra de garder un sol frais et humide, ses conditions favorites !

Le brocoli à jets pourpres : à récolter en février…

Voici une variété que nous avons largement adoptée au potager permacole : le brocoli à jets pourpres ! Il se sème de mai à juillet et se repique au jardin en été. Mis à part de l’eau et un peu de compost, il ne demandera pas grand-chose : ce brocoli est long à se développer, et prend une bonne taille en fin de saison. Dès la moitié du mois de février, il commencera à former des jets, qui se consomment de la même manière que du brocoli. Vous pourrez échelonner vos récoltes sur environ 6 semaines.

Notre recette préférée est aussi la plus simple : faites cuire les jets à la vapeur, et accompagnez-les, une fois refroidis, avec de la vinaigrette à l’huile de noisette.

Succès garanti ! Et pour les plus gourmands, on pourra les consommer avec une pointe de beurre. Enfin, les jets non-consommés pourront être laissés sur la plante, les fleurs qui suivront attireront de nombreux insectes.

Le laurier-tin pour s’enivrer de bon matin !

Nous adorons cet arbuste, attirant un nombre important d’insectes différents. Tous les ans, entre février et mars, il nous offre son exquise floraison parfumée, détectable à plusieurs mètres de distance.

De plus, son feuillage est persistant ! Il peut ainsi aisément remplacer le laurier-cerise ou le thuya dans des haies persistantes, avec d’autres arbustes à la floraison décalée comme l’arbousier. À eux deux, ils produisent du nectar à des périodes où il est difficile d’en trouver : en automne et en fin d’hiver. À méditer pour votre prochaine installation de haie persistante…

12 mois de carottes

Vous avez toujours souhaité avoir des carottes du jardin toute l’année ? C’est l’occasion de se lancer ! Pour en avoir 10/12 mois de l’année, seulement 2 à 3 semis sont nécessaires avec si possible deux variétés minimum.

On pourra réaliser d’autres semis, mais ceux-ci seront «en option», comme les semis d’automne qui sont plus difficiles à réussir.

Pour les carottes, vous pouvez faire prégermer vos graines afin de gagner en rapidité de levée. Cela vous évitera par la même occasion quelques séances de désherbage.

Comment avoir des carottes toute l’année en deux semis ?

• Mi janvier à début février : semis sous abri, châssis, tunnel, serre. Semez une variété précoce comme la carotte ‘Touchon’, ‘Amsterdamer à forcer’. Récolte à partir de mi-mai. N’hésitez pas à utiliser un voile de forçage supplémentaire. Si vous n’avez pas de serre, semez en mars. Ces carottes seront récoltées toute la saison.

• Début à fin juin : semis en pleine terre, conséquent, pour avoir des carottes dès septembre et jusqu’en mars prochain si vous les stockez en terre ou en silo, au nord d’un bâtiment. Semez une variété de conservation comme la Chantenay ou la carotte de Tilques.

Avec ces deux semis, on a facilement des carottes de mai à mars. Pour en récolter en avril, il faudra semer vos carottes sous abri à l’automne, ou espérer que les dernières carottes de conservation ne montent pas trop vite en graines.

Mes semis ne germent pas

Pour les motivés et les pressés qui se lancent dans des semis précoces, la germination n’est pas toujours facile à atteindre. Faire germer ses graines à la maison avant de les mettre dans la serre est une méthode qui fonctionne bien pour hâter la germination. Comme repère, fixez-vous 15 degrés pour les salades, 20 degrés pour la plupart des plantes et légèrement plus pour les poivrons, aubergines… Pour la plupart des espèces, il faudra entre 1 et 3 semaines pour sortir du terreau.

Ceci étant dit, ne soyez pas trop pressé si vous ne possédez pas de serre. Préférez attendre pour lancer vos plants, ou achetez-les au producteur du coin : c’est moins de stress et d’attention !

Aller plus loin : choisir sa serre

Le chop and drop

Avez-vous déjà entendu parler du chop and drop ? En français, couper et déposer. Il s’agit d’une méthode que nous utilisons de plus en plus au potager permacole. Le principe est simple : plutôt que de s’ennuyer à rechercher des sources d’approvisionnement de matière organique, on réfléchit à la produire sur place. Et si possible, le plus près possible ! En jardin-forêt, la mise en place est simple : on taille nos plantes, et on dépose ces tailles directement au sol afin de recréer cette litière forestière tant recherchée. Eh bien, au potager, la méthode est aussi parfaitement transposable ! Nous la testons maintenant de plus en plus, grâce aux arbustes et arbres du potager, mais également grâce à des plantes productrices de biomasse comme la consoude ou le miscanthus.

Damien Dekarz a installé de nombreux saules autour de son potager. cela permet d’avoir beaucoup de matière organique que l’on peut venir tailler dès qu’on en a besoin.

L’entretien est simple, mais nécessite d’être présent toutes les deux/trois semaines pendant la saison pour se lancer dans une séance de chop and drop ! Ce peut être avant la récolte par exemple, nous hachons la consoude en la disposant au pied des légumes, et nous récoltons. Nous vous proposons un article plus complet sur le sujet, paru dans notre numéro Novembre-décembre 2021.

En février, vous pouvez donc bouturer ou multiplier des plantes qui sont vigoureuses dans votre jardin, et vous en servir plus tard pour produire votre paillage ou votre compost.

Délicieuses aubergines : une variété à tester

Sandrine, une lectrice, nous a conseillé une super variété d’aubergines. Il s’agit de La ‘Dourga’. Précoce, productive, à peau fine et à la chair fondante et délicieuse, elle vous recommande chaudement de tester cette variété. Pensez-y lors de votre future commande de graines. La principale difficulté de cette variété et des blanches en général : déterminer quand elles sont mûres. Guettez les gabarits, et palpez vos aubergines : quand elles sont un peu moins fermes, c’est le bon moment pour les manger.
Bonnes récoltes !

aubergine blanche dourga

Bordures productives

Vous manquez de place au potager ? Pourquoi ne pas cultiver vos bordures de chemin ? Vos massifs ornementaux ? Certaines cultures restent esthétiques avec leur feuillage, les carottes, les betteraves, les pommes de terre, les patates douces, ou encore les ocas du Pérou. Entre autres ! Alors si vous souhaitez gagner un peu de place, cultivez ces zones habituellement ornementales. Le seul inconvénient et qu’il faudra veiller à l’arrosage, les cultures seront un peu plus dispersées dans le jardin que dans un potager bien délimité.

cultures en bordure d'une zone ornementale
Des pommes de terre primeurs au pied d’un weigelia.

Si cette méthode vous intéresse, c’est le moment, en février, de venir préparer ces zones en les désherbant convenablement. Décompactez le sol et ajoutez un compost, même jeune, ou des matières azotées. Terminez par une couche de paillage, et patientez jusqu’aux plantations.

Quelle culture après les fèves ?

Fin février/début mars (ou même en automne dans certaines régions), on peut commencer à semer les fèves au potager. Semées à cette période, elles se récolteront dès juin. Vous pouvez consommer les gousses à tous les stades, de la jeune gousse toute tendre à la grosse gousse remplie de graines que l’on pourra consommer fraîches, ou sèches.
Après la récolte, pourront s’installer :

  • des courgettes semées en godet courant juin, 2 à 3 semaines avant la fin de récolte des fèves. Elles produiront en août, septembre selon les régions et la date de semis.
  • des haricots.
  • des carottes, il faudra alors souvent arracher les fèves, pour semer plus facilement (ou bien semer vos carottes entre les anciens rangs, si vous avez semé en ligne).
  • des betteraves, avec le même principe que les carottes ou en ayant fait des plants au préalable.
  • vous pouvez également planter des poireaux.
  • ou installer un engrais vert comme le sorgho qui pourra monter jusqu’à 3 mètres de haut, c’est impressionnant !

fève potager
Semez-les au printemps ou à l’automne selon votre climat. La fève est l’une des premières cultures de l’année à être productive.

Bouturer pour offrir

Votre jardin est plein ? Ce n’est pas grave, profitez tout de même de la saison pour vous amuser à bouturer vos plantes. Vous les offrirez par la suite !

Sureau, petits fruits, noisetiers, vigne, saules, entre autres. Testez avec toutes vos plantes : vous avez une chance que cela fonctionne.
En pratique, coupez des rameaux et laissez quelques bourgeons (de préférence deux à enterrer, et deux à laisser sur la partie aérienne de la bouture). Vous aurez la surprise dans quelques mois, de savoir si votre tentative a fonctionné ou non. Si vous souhaitez améliorer vos chances de réussite, vous pouvez toujours utiliser des hormones naturelles, comme l’eau de saule ou l’eau de consoude. Néanmoins à cette saison, il est difficile d’en réaliser, car ces plantes sont encore en repos hivernal.
Qu’à cela ne tienne, il vous suffira de soigner votre geste : enterrez vos boutures délicatement dans un mélange sable/terreau, au nord d’un bâtiment. C’est tout !

bouture saule
Le saule est très facile à bouturer et permet de réaliser des haies rapidement.
bouture romarin
Le romarin se bouture très bien à cette saison. Sa floraison est très agréable au jardin, on l’installe beaucoup comme plante de talus ornementale.

Et sous la serre en février ?

Nous avons rédigé un article dédié à la culture sous serre en février, venez le lire 😉

Ces activités sont issues de la rubrique “Que faire au jardin” de notre revue numérique. N’hésitez pas à jeter un œil, vous avez le lien ci-dessous 😉

Vous souhaitez plus d’informations, de travaux à faire et de semis à ne pas oublier ? Consultez tous nos articles sur les calendriers de permaculture mois par mois !

Envie d’aller plus loin ?

Si cela vous intéresse, nous vous proposons un peu de lecture supplémentaire 😀

Vous ne le savez peut-être pas, mais nous éditons la première revue permacole à prix libre.  C’est une revue bimestrielle, numérique, dans laquelle nous vous donnons pleins d’informations pour devenir un jardinier permacole aguerri ! Reportages, interviews, conseils saisonniers, articles de fond et dossiers thématiques, voilà le programme !

Cette revue s’adresse à tout jardinier amoureux de la nature, désirant produire une partie de son alimentation tout en favorisant la vie dans son jardin, comme nous.

En vous offrant un abonnement, vous recevrez tous les deux mois la revue sur votre espace abonné et dans votre boîte mail.

La revue est un document PDF d’environ 80 pages qui regroupe de nombreux articles exclusifs sur la permaculture et le jardinage naturel. Comment gagner du temps, cultiver les bonnes plantes, faire les bonnes associations, adopter les bons réflexes…bref, améliorer facilement son quotidien et son jardin pour augmenter sa qualité de vie, tout simplement. C’est d’ailleurs notre devise : cultivez votre quotidien ! 

revue jardinage

Un calendrier des semis unique en son genre

Notre partenaire Terra-Potager propose un calendrier/almanach dans lequel vous trouverez des conseils personnalisés pour tous les semis de la saison, soit plus d’une centaine d’actions à réaliser pour récolter toute l’année. Le calendrier est disponible pour plusieurs climat, ce qui le rend unique en son genre. Les conseils pour chaque semis de l’année sont personnalisés en fonction de votre climat et de la date de semis (on ne cultive pas les carottes de la même manière en mars qu’en juillet !). Venez découvrir ce calendrier en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

2 Commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec votre article sur le brocoli à jets. J’en ai semé en mars 2021 (early purple), planté en mai et… commencé à en récolter en mars 22 alors que le sachet indiquait une récolte 2mois après le semis ! Heureusement que je n’ai pas arraché les pieds, ce que j’ai failli faire plusieurs fois! La production fût généreu-se et magnifique. A découvrir!

    Réponse
    • Ils sont géniaux oui 😉

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Comment aborder les engrais verts, associer ses cultures, ou encore quels sont les repères de cultures de chaque légume ? Distances de plantation, associations, besoins nutritifs, etc. Découvrez tout cela dans nos dossiers cadeaux à télécharger gratuitement ! Nous vous les envoyons directement par mail !

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir vos dossiers

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Indiquez votre adresse mail pour recevoir votre extrait directement dans votre boîte mail

Cultivez votre quotidien et gagner en autonomie avec notre revue numérique ! Nous vous envoyons votre extrait directement dans votre boîte mail.

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, votre extrait arrivera d'ici quelques minutes ! 🙂 Pensez à vérifier vos boîtes SPAM et promotions, les e-mails automatiques s'y glissent parfois.

Indiquez votre adresse mail

Vous serez prévenu quand la formation sera en ligne. 

Merci !

associations de culture

Associations de culture : recevez gratuitement notre guide !

Découvrez notre méthode infaillible pour ne plus rater vos associations de culture ! 

Pour recevoir ce guide, il vous suffit de vous inscrire ci-dessous. À très vite ! 

Merci ! Vous pouvez vérifier votre boîte mail, vos dossiers vous arriveront d'ici quelques minutes ! 🙂

Pin It on Pinterest

Share This